50.000 x merci !

Plus de 50.000 manifestants dans la rue le 16 mai pour dénoncer les réformes de ce gouvernement en matière de pensions et notamment le système de la pension à points. Pour rappel, chaque année travaillée sera transformée en points et ce n’est que l’année de votre pension que le montant des points sera connu, en fonction notamment d’une variable économique. Une véritable loterie que nous, les défenseurs des travailleurs, dénonçons depuis le début.
Le SLFP a répondu présent à cet appel à la mobilisation et je tiens encore à vous remercier tous pour votre participation. Allongement de la durée de la carrière, suppression de la bonification pour diplôme, réforme des tantièmes, depuis le début de la législature, la Fonction publique subit de plein fouet les réformes en matière de pensions. Le tout avec  pour fil conducteur l’objectif de faire des économies sur les dépenses publiques.

Nos dirigeants considèrent les fonctionnaires comme une catégorie de travailleurs surprotégés.

J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises de répéter que nos dirigeants, mus par des positions purement dogmatiques, considèrent les fonctionnaires comme une catégorie de travailleurs surprotégés. A force de distiller ces fake news, il en reste quelque chose. Ainsi, l’hebdomadaire Knack a publié, la veille de la manifestation, un article titré : «Combien vous devez épargner pour obtenir la même pension qu’un fonctionnaire». Ils ont donc réussi à faire passer le message visant à faire croire que les fonctionnaires ont des pensions trop élevées. On attise là un sentiment de jalousie plutôt que d’attirer l’attention sur la juste revendication de pensions correctes pour tous. De la sorte, on exacerbe un sentiment d’envie contre une certaine catégorie des travailleurs : les fonctionnaires.

Nos pensions sont à peine dans la moyenne européenne, contrairement aux retraites des salariés du privé, qui sont inférieures à celles des pays voisins. Et le gouvernement, pour répondre à cette ineptie, décide non pas de les ajuster, mais de pointer à nouveau son doigt vers la Fonction publique et ses soi-disant avantages en matière de pension. Nous espérions que la démonstration permettrait à nos dirigeants de se remettre en question. Mais il n’en est rien si je me réfère aux réactions des présidents de deux partis de la majorité qui, du haut de leur tour d’ivoire, ne comprennent pas et s’offusquent même que les syndicats puissent réagir contre leur soi-disant sapience. Nous saurons nous en souvenir !

Elections sociales

Cette année, se dérouleront entre les 3 et 7 décembre 2018, les premières élections sociales au sein des entités de la SNCB. Le SLFP y participera. Nous avons besoin de votre aide à tous et si vous connaissez des personnes qui travaillent dans ces entités, demandez-leur de se porter candidat.
Le seul risque qu’ils courent, c’est d’être élus et de devenir nos représentants.

François Fernandez-Corrales
Président général

Notre site web fait usage de cookies. Ceci nous aide à vous offrir une meilleure expérience dans l’utilisation de notre site web et nous permet de l’optimaliser.  En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Plus d'infoFermer