Accueil des réfugiés dans les casernes militaires

02/10/2015 - 07:52

Communiqué de Presse

Le SLFP-Défense: “ l’inquiétude du personnel mène à une rencontre d’urgence avec les autorités militaires”

(02/10/15) - Dans le cadre du plan d’accueil des réfugiés politiques, une réunion informelle d’urgence aura lieu le lundi 05 octobre 2015 entre les autorités militaires et les quatre organisations syndicales.

On est pour le moment fébrilement partout à la recherche de lieux d’accueil supplémentaires pour les réfugiés politiques. L’option d’utiliser des casernes à cet effet a particulièrement retenu notre attention en tant qu’organisation syndicale.

Le président du SLFP-Défense Edwin Lauwereins: “ Il est un fait que de nombreuses personnes fuient la guerre. L’aide à la Nation, et l’aide à ces personnes, est l’une des tâches de la Défense.”

Nous sommes aussi soucieux d’un accueil correct, humain de ces réfugiés. Nous devons également être conscients qu’aménager de vieilles casernes militaires n’est pas une mince affaire. Les moyens à utiliser provoquent des coûts supplémentaires.

Dans les casernes où des militaires sont activement présents, la vie en commun avec des réfugiés est envisagée avec beaucoup de doutes.

Tout comme une concertation rapprochée avec les autorités locales est nécessaire, le SLFP-Défense est d’avis que la concertation entre les autorités militaires et les organisations syndicales  est d’une importance aussi cruciale pour augmenter les chances de réussite.

Le SLFP-Défense renvoie à l’accueil dans les années ’90 à l’hôpital militaire et aux leçons qu’on en a tirées.

“Les questions qui nous sont actuellement posées par nos gens sur le terrain seront soumises aux autorités militaires chargées de ce dossier” ainsi s’exprimait Edwin Lauwereins, président du SLFP-Défense, qui s’engage à participer positivement.