Le SLFP et la CSC se distancient des actions de grève annoncées dans les prisons

17/12/2015 - 15:18

(17/12/15) - Le comité national de la CSC- services publics prisons a décidé le 9 décembre, à ne prendre aucune mesure entre Noël et Nouvel An. Par une action pendant cette période, on ne mettra la pression que sur la police (qui est elle-même déjà en sous-effectif) et le personnel pénitentiaire (planification des congés de fin d’année supprimée et une perte financière) et les détenus.

La police, les détenus et le personnel ne sont nullement responsables des décisions d’économes publiques.

Les deux organisations syndicales SLFP et la CSC- services publics souhaitent se dissocier ouvertement de la CGSP  de son annonce d’actions dans les prisons.

On ne tient pas compte de la police, ni des détenus! Ces personnes ont aussi le droit à une fin d'année «normale». Pour ces raisons et d'autres, et aussi parce que la grève pendant cette période est la caricature du geôlier frappant confirmée par l'opinion publique, nous avons décidé de ne pas agir entre Noël et Nouvel An.

Le SLFP et la CSC- services publics ne vont ni soutenir ces actions, ni les reconnaître.