Les policiers en ont MARRE !

17/12/2015 - 19:00

Communiqué de presse du SLFP-Police

(17/12/15) - La CGSP - gardiens de prison a décidé de partir … trois semaines en grève (mais pas les jours de Fêtes, on sait pourquoi …) ! Les policiers devraient donc aller les remplacer … au préjudice de toutes leurs autres missions de service à la population.

Travail d’intervention et d’enquête « ordinaire », travail d’enquête « terro », travail de sécurisation « terro », opérations Bob...

Les policiers en ont pris plein la figure depuis des mois et stoïquement, courageusement, civiquement, assurent sans rechigner leurs tâches au profit des citoyens.

Il ne faut pas perdre de vue que la carence en personnel policier est de manière générale d’au moins 10 % (bien plus que 3.000 ETP) alors que ce secteur est soumis à un stress énorme pour le moment vu les nécessités impératives pour la sécurité de la population.

Et il s’agirait ici de remplacer des gens qui partent en grève pour des motifs purement statutaires ! Des gens qui ont un régime de fin de carrière plus avantageux que celui qu’on « offre » aux policiers ayant perdu le SEUL élément de reconnaissance de la dangerosité de leur métier. Des gens qui n’ont pas l’air de savoir que la Belgique est en niveau 3 de la menace et que les policiers ont autre chose à faire que d’aller dans des prisons !

Il apparaît que les gardiens de prison SLFP et CSC-SP en ont conscience, eux, et de ce fait, qu’ils ne prendront pas part à ce mouvement de grève inopportun.

Mais les policiers en ont MARRE et le SLFP Police les comprend et introduit pour sa part un préavis de grève pour permettre aux collègues de se déclarer en grève s’ils sont commandés de service « prison », prestation totalement préjudiciable de leur fin d’Année et du service policier à la population !

Enfin, le SLFP Police invite tous les décideurs politiques locaux et les zones de police d’avoir le courage de refuser ce petit jeu en n’envoyant pas de policiers dans les prisons. Le SLFP Police invite aussi le ministre de la Justice à faire le nécessaire pour que les problèmes internes à son portefeuille ne soient plus reportés sur la police et les policiers !