Suppression des possibilités de carrière des agents fédéraux. Les syndicats s’opposent  à Hendrik Bogaert.

14/01/2013 - 09:06

(14/01/13) - Suite aux décisions prisent par le secrétaire d’Etat à la Fonction publique fédérale, Monsieur BOGAERT, conduisant au démantèlement de la carrière des agents des services publics fédéraux, les 3 organisations syndicales représentatives ont décidé d’entamer des actions.

Pour rappel, ces mesures ont pour conséquences de :

  • Réduire de façon drastique et aveugle les effectifs des services publics ;
  • Raboter les primes des agents effectuant des prestations exceptionnelles ;
  • Supprimer la possibilité de s’inscrire aux formations certifiées ;
  • Annoncer pour la fin 2013, la fin du paiement des primes de
    développement des compétences ;

Nous nous y opposons !

  • Ces mesures conduisent à démanteler la carrière des agents de la Fonction publique fédérale !
  • C’est la qualité du service au public qui est en péril !
  • Les organisations syndicales représentatives constatent qu’il y a rupture de confiance entre l’employeur et ses agents.

La première des actions vise à ce que tous les membres du personnel remplissent et signent une pétition sous forme de carte «  Pas avec nous, Monsieur BOGAERT ».

De plus amples informations à ce sujet vous parviendront par l’entremise de vos délégués.

Ces pétitions seront déposées chez le Secrétaire d’Etat lors d’une grande concentration de membres du personnel devant son cabinet.
 

Manifestation des agents de la Fonction Publique Fédérale

Le jeudi 7 février 2013 à Bruxelles, les 3 organisations syndicales représentatives : la CSC Services publics, la CGSP et le SLFP organiseront une manifestation nationale des agents de la Fonction publique fédérale. Il s’agit d’une action de masse pour laquelle il convient de mobiliser l’ensemble des agents de la Fonction publique fédérale, statutaires et contractuels, afin de faire modifier une politique de gestion des services publics catastrophique qui menace, à terme, le service public.
Il faudra du monde dans les rues de Bruxelles le jeudi 7 février pour faire entendre raison à Hendrik BOGAERT.
Nous comptons sur votre présence massive.

F. FERNANDEZ-CORRALES
Président National