Qui casse le personnel de la Défense… paie !

Edwin Lauwereins
Edwin Lauwereins
13/05/2017 - 15:48

Le SLFP Défense prévient ses Chefs politiques et militaires.

(13/05/17) - Chaque conseil des ministres qui passe amène son lot de surprises. En effet, ce dernier du 12 Mai 2017 confirme une future réforme de la pension pour inaptitude physique au sein du secteur public.

Alors que le personnel militaire et civil de la Défense est exposé à des risques élevés en opération et entrainement, les manques de moyens en personnel, matériel et infrastructure affectent également le respect de la loi sur le bien-être au travail pour les activités journalières dans les quartiers militaires alors que la concertation sociale n’est pas toujours au rendez-vous. La non-implication des syndicats de l’armée pour la sécurité de la future visite du Président Trump le 24 Mai 2017 en est une nouvelle preuve !

Si le système actuel au sein de la grande muette permet encore de reclasser une partie de son personnel suite à des accidents et autres maladies professionnelles, qui acceptera encore de risquer sur ordre sa santé – voire sa vie – sans la moindre compensation de son pays ?

Edwin Lauwereins (Président du SLFP Défense): "Alors que l’épée de Damoclès est toujours au-dessus de la tête du personnel pour la réforme des pensions, une future restructuration et l’externalisation d’activités qui ne sont pas purement militaires, le SLFP Défense ne peut que mettre en garde les décideurs de l’effet d’une réforme supplémentaire !"