A propos du SLFP

Nous sommes actifs dans tous les segments du secteur public et y défendons les intérêts de toutes les catégories de personnel, aussi bien statutaires que contractuels.

Nous exerçons nos activités syndicales en toute indépendance philosophique et politique. Le respect des principes de liberté, de solidarité et de tolérance est pour nous, d’une importance capitale.

bpost

“Nous sommes toujours à votre disposition”

Cheminots

Le syndicat pour le personnel du chemin de fer

Ordre Judiciaire

Tolérance et pluralisme

Police

La garantie d'une carrière réussie

Le syndicat pour tout le personnel de la Police

ALR

Administrations Locales et Régionales

AFRC

Nous existons pour vous

Administrations Fédérales, Régionales et Communautaires 'AFRC'

Defense

LIBRE ET DÉTERMINÉ

Le syndicat pour tout le personnel de la Défense

Belgacom

Au service de nos affiliés !

bpost
Cheminots
SLFP-OJ
Police
ALR
AFRC
Finances
Defense
Belgacom
Enseignement

Avantages complémentaires

Nous avons tout intérêt à ce que nos membres soient satisfaits. C'est pourquoi nous vous donnons l'occasion, parallèlement à nos activités syndicales classiques et à la défense de vos intérêts professionnels collectifs et individuels, de bénéficier depuis de nombreuses années d'un certain nombre d'avantages exclusifs qui sont financièrement intéressants. Ces avantages sont exclusivement réservés à nos membres. Vous trouverez ici une présentation détaillée de ces avantages.

Argument avril 2015

Edwin Lauwereins, nouveau président du SLFP Défense

  • Directives en cas d’absence à la Défense
  • Les accords sur le congé de rôle non respectés chez bpost
  • La maltraitance des personnes âgées en maison de repos

Le mot du Président Général du SLFP

Pas de destruction des pensions

En tant que défenseurs des intérêts de nos affiliés, nous avons participé avec le SLFP et les autres organisations syndicales à deux importantes manifestations contre la politique d’économies pratiquée par le gouvernement fédéral et les gouvernements régionaux. Il y avait un premier rendez-vous avec nos militants le 11 mars à la Place de la Monnaie à Bruxelles. Nous nous sommes retrouvés une deuxième fois à cet endroit le 19 mars avec les organisations syndicales du secteur public. Tant dans ce secteur que dans le secteur privé, l’ambiance au plan social tourne à la hargne. Les gouvernements auraient dû savoir que le manque de dialogue et de concertation les conduiraient droit à une confrontation avec le front syndical.